J’ai eu la chance d’assister à une conférence Zéro Déchet de Bea Johnson à Nantes. On était loin d’une conférence moralisatrice qui nous pointe du doigt et nous montre des images horribles de continents-poubelles. Bea Johnson nous a offert une conférence dynamique, positive, avec beaucoup d’humour, et pleins d’astuces pour réduire ses déchets en s’amusant ! Car oui, il faut prendre tout cela comme un jeu. 

Alors si tu veux savoir comment passer de 354 kg de déchets par an par personne (c’est la triste moyenne française) à un BOCAL de déchets (PAR AN PAR FAMILLE, non tu ne rêves pas)… tu es au bon endroit !

Tout d’abord, qui est Bea Johnson ?

Bea, d’origine française, débarque aux Etats-Unis il y a des années comme fille au pair. Son envie ? Vivre le rêve américain (l’hyperconsommation incluse). Ça ne va pas se dérouler comme elle le pensait…

 Elle y rencontre son mari, ensemble ils ont 2 enfants, et vivent dans une maison de 280 m2, avec 2 voitures, 4 tables, et 26 chaises. Et remplissent une poubelle de 240L par semaine. 

Il y a quelques années, ils décident de quitter San Francisco pour s’installer en banlieue, pour y retrouver l’esprit « village », à l’européenne. 

Ils quittent donc leur grande maison, et investissent un appartement. Ils y emportent le strict nécessaire, et mettent tout le reste dans un garde-meuble. 

C’est la révélation…. Ils se rendent compte que moins ils ont de biens matériels mieux ils vivent. Ils ont plus de temps pour faire ce qu’ils aiment, pour passer du temps ensemble. Finie la corvée de tondeuse, finies les heures interminables de ménage, fini le shopping. C’est une véritable libération pour eux. En 2 ans, ils se débarrassent de 80% de leurs affaires, et en sont ravis ! 

Vivre avec moins = vivre mieux 

Mais ce n’est pas fini, ils décident d’aller plus loin dans leur démarche de désencombrement en réduisant petit à petit les déchets qu’ils génèrent.

 Aujourd’hui, leurs déchets annuels sont contenus dans un bocal en verre… oui, un bocal, rien de plus ! 

Tu te demandes comment c’est possible ?! Pas de panique, Bea Johnson nous explique tout, de manière simple et ludique ! 

Les 5 règles pour réduire ses déchets


Bea explique que pour réduire ses déchets, il faut utiliser ses 5 règles, DANS L’ORDRE : 
refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter. 

1 – Refuser :

les produits publicitaires, produits en plastique à usage unique (sacs, gobelets, bouteilles, pailles…), courrier publicitaire, cadeaux gratuits, cartes de visite, échantillons, etc. Car la moindre petite chose que tu acceptes, ou que tu prends, fait augmenter la demande ! 

2 – Réduire ce dont tu as besoin :

Adopter un mode de vie simple, minimaliste. Maître mot = désencombrement.

 Exemple 1 : plutôt que d’avoir un placard rempli de produits ménagers (un pour les wc, un pour le sol, un pour la cuisine, un pour les vitres, etc.) : tu peux nettoyer toute la maison avec un spray d’eau + vinaigre blanc.

 Exemple 2 : idem dans ton placard, DE-SEN-COM-BRER ! Tu n’utilises que 20% de tes vêtements ! Tu ne sais pas lesquels ? C’est simple, ce sont ceux qui sont sur le haut de la pile, ceux que tu mets-laves-ranges-remets. Ceux du dessous : OUST ! Idem dans la penderie, ceux du milieu tu t’en sert, les autres non alors… OUST.

 Exemple 3 : Pour se maquiller, Bea n’utilise plus que de la poudre de cacao en guise de blush (économique, écologique, efficace) et du mascara qu’elle fait elle-même. Pour s’hydrater le corps et le visage, elle utilise une huile de cuisson. Pour se laver des cheveux jusqu’aux pieds, elle utilise un pain de savon (type alep).

3 – Réutiliser (ce que tu consommes, que tu ne peux ni refuser ni réduire)

○ En achetant d’occasion : vêtements, linge, etc. Les solutions ne manquent pas : vide-greniers, LeBonCoin, dépôts-ventes, Amazon…

○ En remplaçant tout ce qui est jetable par une alternative durable. 

Exemple 1 : serviettes en tissu au lieu d’essuie-tout, mouchoirs en tissu au lieu de kleenex, bouteilles en verre au lieu de bouteilles en plastique, piles rechargeables, cabas au lieu de sacs en plastique, bocaux en verre au lieu de contenants en plastique 

Exemple 2 : acheter les denrées alimentaires en vrac et les mettre directement dans tes propres bocaux en verre (adieu emballages et suremballages qui débordent de tes poubelles !). Tu l’as compris, le bocal est l’allié du zero déchet ! Bea y met tout : viande, fromage, poisson…

4 – Recycler : ce que tu ne peux ni refuser ni réduire ni réutiliser

 Eviter le plastique // Privilégier : verres, métaux, carton, papier, bois.

5 – Composter le reste

Le compostage est le recyclage des matières organiques, un recyclage naturel en résumé. Alors pour adopter le Zero Dechet, l’achat d’un composteur est une étape obligée ! Il existe un tas de solutions, pour maison et appartement, pour tous les budgets. Retrouve un comparatif très complet et utile dans le livre de Bea Johnson : Zéro Déchet, 100 astuces pour alléger sa vie.

Les avantages du Zéro Déchet

Amélioration considérable de la santé car achat dans des magasins bio et élimination des produits toxiques (maquillage, aliments transformés, produits d’entretien nocifs).
○ Economies de 40% !
○ Gain de temps considérable (moins de ménage, pas besoin de sortir de poubelles, etc.) = plus de temps en famille 

Un mode de vie basé sur l’expérience, non pas sur les biens matériels

Pour aller plus loin

Je t’invite à prendre connaissance de mon programme en ligne « Happy Challenge », pour désencombrer ton intérieur et revenir à TON essentiel.

#minimalisme #allègement #slowlife #zérodéchet

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire mes autres articles : 

Pin It on Pinterest

Share This

Partage l'article !