Vivre sans travailler, c’est possible !

vivre-sans-travailler

Passer sa vie sans avoir à travailler un seul jour, oui c’est possible ! Je vous explique…

J’ai grandi avec des phrases telles que « il faut travailler dur dans la vie pour y arriver », « la vie c’est pas facile », « il faut galérer », « réussir c’est dur », « IL FAUT bosser», « on n’a rien sans rien », « tout se mérite », etc.

Notre société est bercée de ces phrases qui nous plombent le moral. On déprime le dimanche soir à l’idée de voir arriver le lundi. On attend nos vacances avec impatience. On traîne des pieds.

Et pourtant depuis toute petite j’ai toujours eu une petite voix qui me disait « je ne crois pas que la vie doive être aussi dure », « je suis persuadée qu’il est possible de vivre sans galérer », « je suis sûre que c’est possible d’avoir un travail dans lequel on se sente bien ».

On m’a souvent dit que je vivais dans un monde de bisounours, que j’étais utopiste.

Alors je ravalais mes bonnes pensées pour les remplacer par « la vie est dure, il faut travailler dur pour y arriver ». Mais pour « arriver » à quoi au juste ??

S’il faut travailler dur pour acheter une maison, se bâtir une sécurité financière et matérielle basée sur la peur, non merci, ça ne m’intéresse pas. Moi je voulais voyager, explorer le monde, partir à l’aventure !

C’est ce que j’ai fais. J’ai voyagé. Beaucoup. Je cherchais les réponses dans les voyages. Jusqu’au jour où j’ai décidé de chercher en moi-même, plutôt qu’à des milliers de kilomètres. J’ai commencé à m’explorer, à vivre mon aventure intérieure.

J’ai fouillé en moi-même, je me suis remise en question. Qui suis-je ? Qu’ai-je en moi ? Qu’ai-je envie d’offrir au monde ? En quoi puis-je lui être utile ? Quels sont mes rêves ? Qu’ai-je envie d’accomplir ?

Je crois que j’ai toujours voulu créer mon entreprise. Très indépendante, j’ai toujours eu du mal à répondre à des ordres, à rendre des comptes, à travailler pour les rêves de quelqu’un d’autre.

Je voulais à la fois être autonome, suivre mes rêves, mon intuition, ET essayer de rendre le monde un peu plus beau. Bisounours que je suis :-).

Après des années de fouille intérieure, j’ai créé Happylogie. Mais je me suis rendue compte que malgré cela j’utilisais toujours un vocabulaire de « labeur », je n’avais plus de patron mais mon nouveau patron, moi, était encore plus dur avec moi-même :

« JE DOIS absolument envoyer cette newsletter », « IL FAUT que je réponde à ce mail ». Quand on me demandait « tu fais quoi demain ? », je répondais « JE DOIS travailler ». J’utilisais le même vocabulaire d’obligation, de travail, que quand j’étais salariée.

Je n’aime pas le mot travail. Son origine étymologique vient de tripalium, qui désigne un instrument de torture, vous le saviez ?

Dans le mot travail il y a la notion de labeur, d’obligation, de souffrance, de torture, de galère.

Alors ça ne convenait pas du tout à Happylogie !!

Mais je n’ai jamais su comment le remplacer.

Et puis il y a quelques jours, j’ai eu une amie au téléphone, avant de raccrocher elle m’a dit « œuvre bien ». C’est la première fois qu’on me disait ça. Ça m’a fait tilt ! Le soir même, j’ai reçu un SMS d’une autre amie, qui m’a écrit à la fin : « œuvre bien ». Waow, 2 fois dans la même journée. J’ai adoré ce concept, d’ŒUVRER plutôt que travailler ! Alors j’ai trouvé mon mot !!

09-jennymantra

Œuvrer c’est beau, c’est positif, c’est motivant. C’est œuvrer pour les autres et pour soi-même. C’est ce que l’on devrait tous faire en fait !

Le quotidien ne change pas, il y a toujours des tâches à faire, des trucs qu’on aime moins, des obligations. Mais tout de suite elles sont plus légères. « Je ne travaille pas, j’œuvre ». Et hop, je sais pourquoi je suis en train d’accomplir cette tâche qui me fait pas hyper plaisir, et tout de suite ça me donne envie de la faire, car derrière il y a un but, une œuvre, une “œuvre d’art”, un “chef d’œuvre”, comme vous voulez.

citation-seth-godin-vacances

On est tous sur Terre pour faire quelque chose. Personne n’est là pour « faire joli ». Nous sommes tous une œuvre d’art, on a tous quelque chose d’unique à accomplir, que personne d’autre ne pourra faire à notre place. Alors, quelle ŒUVRE allez-vous accomplir ?

Réalisez votre chef d’œuvre !!

Œuvrez, et vous n’aurez plus aucun lundi à subir. Vous n’aurez plus de vacances à attendre avec impatience. Vous n’aurez pas l’impression de travailler un seul jour de votre vie !

Il n’y a pas besoin de gagner au loto pour arrêter de travailler. Pas besoin d’être rentier ou millionnaire.

Il suffit de donner du SENS à son travail. Alors vous ne travaillez plus, vous ŒUVREZ. Vous enlevez toute la notion de labeur, souffrance.

Quelques pistes pour commencer à œuvrer :

  • partez à l’exploration de vous-même. Ecoutez votre cœur, vos passions, vos envies, vos rêves. Vos rêves sont ce que vous êtes.
  • enlevez le vocabulaire négatif de votre bouche « je dois », « il faut », « travailler dur », « galérer »…
  • demandez-vous en quoi vous pouvez être utile. Trouvez le point de rencontre entre votre PASSION et les BESOINS des gens. C’est sûr, il y a quelque chose en vous qui répond à un besoin d’au moins quelques personnes, trouvez cette chose ! 

Et vous, comment œuvrez-vous ? 

jennifer-grosbois-citation


Happy Académie : pour les entrepreneures qui veulent oeuvrer et développer une entreprise rentable et inspirante !

happy-académie-entrepreneures


Téléchargez l’Happy Challenge : mon ebook avec 1 défi par jour pendant 60 jours, pour alléger votre vie et revenir à l’essentiel : VOUS et vos rêves !

alleger-sa-vie


 

 

About the Author: Happylogie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>